La gestion du poids corporel : un élément essentiel à surveiller

Publié le 3 mai 2022

La gestion du poids corporel : un élément essentiel à surveiller

La gestion du poids corporel est un élément essentiel à prendre en compte tout au long de la vie de vos pondeuses. De la phase d’élevage vers le début de la phrase de production, la croissance et le développement des organes interviennent à différents âges. Un manque de croissance durant ce cycle peut avoir un impact négatif sur la qualité de vos poulettes.

Très souvent, les éleveurs s’appliquent à surveiller la croissance de leurs poules durant la phase d’élevage, mais s’arrêtent dès lors que ces dernières commencent à pondre. Cette étape n’est pas à négliger. En effet, en élevage, un poids corporel conforme aux objectifs engendrera de meilleures performances pendant la phase de production. De plus, un contrôle régulier durant cette même période permet aux éleveurs de savoir si l'environnement de la ferme permettra d'obtenir la meilleure productivité possible pour leurs oiseaux.

Pourquoi est-il important de contrôler le poids corporel ?

Un contrôle hebdomadaire du poids corporel est essentiel afin de vérifier l'évolution réelle du lot : plus les écarts corporels sont détectés tôt, plus les ajustements adéquats peuvent être mis en œuvre rapidement. Par ailleurs, les procédés d'alimentation, tels que l'utilisation de mangeoires vides une fois par jour, ne peuvent être correctement mis en place qu’en cas de connaissance de l'évolution du poids corporel.

Fréquence minimale de contrôle du poids corporel :

  • Toutes les semaines à partir de l'âge d'un jour jusqu'à 3 à 4 semaines : calcul du poids basé sur le contrôle de l’ensemble du groupe. Les poussins sont pesés par groupe
  • Toutes les semaines de 3 à 26 semaines d'âge
  • Toutes les 2 semaines entre 26 et 35 semaines d'âge
  • Toutes les 4 semaines après 35 semaines d'âge

La gestion et l'uniformité du poids corporel peuvent influencer un certain nombre d’indicateurs importants, en particulier à l'âge de 5 semaines, notamment la production d'œufs ainsi que la viabilité.

Chronologie de l'évolution de la croissance et des composants corporels des poulettes

Ce qui peut être surprenant pour de nombreux producteurs d'œufs, c'est que la croissance n'est pas linéaire pour les oiseaux. Cette dernière est maximale entre la 6ème et la 11ème semaine, elle diminue vers la 16ème semaine, puis augmente de nouveau. C'est à ce moment-là que l'os médullaire se forme, ce qui est important pour la qualité de la coquille d'œuf.

La gestion du poids corporel un élément essentiel à surveiller2

L'élevage – une phase de test pour votre lot

Durant la phase d'élevage, il est essentiel de rechercher le meilleur poids corporel possible à l'âge de 4 ou 5 semaines. À la fin de cette période, une bonne uniformité est cruciale pour s'assurer que la majorité des oiseaux reçoivent les décisions de gestion appropriées, notamment leur programme alimentaire. L'uniformité dépend :

  • De l'espace de l'abreuvoir/mangeoire par oiseau
  • De l’accès complet à l'équipement, en particulier dans les systèmes en volière
  • Du temps de l’alimentation/sélection : moins de repas = repas plus copieux = moins de sélection
  • De la longueur des repas
  • De l’adaptation du temps d'alimentation : adapter les oiseaux en phase d’élevage aux techniques d'alimentation qui seront appliquées en période de production (à partir de 5 semaines d'âge)

Maturité sexuelle et poids corporel

Pour finir, lorsque vos poulettes atteignent la maturité sexuelle, leur poids corporel déterminera le poids moyen de leurs œufs. C’est pourquoi la gestion de celle-ci est également un facteur clé à surveiller. Par exemple, pour les oiseaux bruns, de nombreux essais ont prouvé qu'une modification du poids corporel de 80g à la maturité sexuelle provoque une variation du poids des œufs de 1g. À ce stade, il est possible d'influencer ce poids en modifiant l'aliment ainsi que le programme alimentaire du lot, notamment en se concentrant sur le niveau énergétique de l'aliment. L'éclairage constitue un facteur pouvant influencer l'appétit et l'alimentation de vos oiseaux. Augmenter la quantité de lumière durant la période d'élevage peut donc favoriser la prise de nourriture ainsi que la croissance.

Pour résumer et conclure

  • Un poids corporel peu ou trop développé dès le début de la phase de production aura une influence sur la masse totale d'œufs produits
  • La période d'élevage est quant à elle une période de développement essentielle pour le succès futur des poules durant la période de ponte - c'est une phase de test
  • Il est important de transférer les oiseaux avant le début de la production d'œufs

Le poids corporel constitue donc un facteur clé pour la gestion de votre lot puisqu’il influencera les performances futures de vos oiseaux. Par conséquent, il doit être contrôlé durant toute la durée de vie de vos poules pondeuses. Pour cela, assurez-vous de la bonne gestion de vos programmes de nutrition et d'éclairage, pour ainsi laisser vos oiseaux exprimer leur potentiel génétique à 100%.

Articles associés

, by
Observer le comportement des poules pondeuses afin de limiter le picage

Le comportement des individus ou des troupeaux peut être le résultat de facteurs individuels mais il s’agit, plus généralement, d'une combinaison de facteurs multiples. En général, l'oiseau…

, by
L’entérite nécrotique chez les poules pondeuses

L'entérite nécrotique (EN), également connue sous le nom de clostridiose, entérite clostridienne ou entérotoxémie, est une maladie de l'intestin grêle des volailles, causée par la bactérie …

, by
Découvrez notre nouveau guide de nutrition pour les troupeaux parentaux et commerciaux

Depuis de nombreuses années, Hendrix Genetics sélectionne des poules pondeuses pour le marché mondial. Les souches de Hendrix Genetics démontrent un potentiel génétique toujours croissant, tant en te…